Header
Partagez | 

Entrez dans l'ère des chevaliers : Le Blasonnement

avatar

Mes clubs


En savoir plus
Mes clubs extra-scolaires:

Sythe

Doyenne
Bons Points (BP) : 4431
Voir le profil de l'utilisateur http://volauvent.forumactif.org/

Message Sujet: Entrez dans l'ère des chevaliers : Le Blasonnement   Lun 25 Aoû - 20:55

Respirez un grand coup, et préparez vous à oublier tout ce que vous avez appris jusqu’à aujourd’hui : dans ce tuto, on va plonger en plein coeur du moyen âge, cheers ! Ne vous inquiétez donc pas si vous avez l’impression qu’on vous parle en chinois, tout s’éclaircira au fur et à mesure, un peu de patience.
Ce tuto a été à l'origine réalisé par la gente dame Amaranthe. Il faudra donc la remercier chaleureusement :calin: , et m'excuser des erreurs potentielles, la science des blasons étant encore fort nouvelle pour moi!

De l'héraldique au blasonnement : tout commence par le blason


Et l’Homme créa le blason… non? si!
Le blason, comme vous le savez peut être, c’est un peu la marque de fabrique des chevaliers du Moyen-âge. Porté sur les boucliers ou écus, c’est un ensemble de dessins et de couleurs qui va permettre d’identifier un chevalier : de connaître son histoire et son appartenance à telle ou telle famille.
Ceci nous conduit tout au droit au blasonnement, qui n’est autre que l’art de lire et déchiffrer les blasons, puis à l’héraldique, qui est l’étude de ces blasons.

Et à quoi cela sert de savoir tout cela?

Et bien tout simplement parce que la culture ça ne fait pas de mal… de plus, le blasonnement obéit à des règles bien particulières, qu’il vous faudra plus ou moins connaitre, surtout si vous voulez vous lancer dans la construction d’un forum RPG orienté médiéval. Et pour les autres, cela vous aidera à créer vos propres blasons, même si vous ne respectez pas ces règles à la lettre!

Rappelez vous qu'au Moyen-Age ces blasons sont rapidement devenus vitaux, notamment sur les champs de bataille. Dans les mêlées, il était en effet très difficile de savoir qui était qui, le port de l'armure n'aidant pas, jusqu'à ce qu'on se mette à repérer les blasons sur les écus : colorés, rapidement identifiables, on pouvait tout de suite savoir si on avait à faire à un ami ou un ennemi!

I. La forme


Suivant le pays concerné, on peut retrouver plusieurs formes de blason. Prenant la forme du bouclier, il peut être rond, carré, ovale… mais la forme la plus courante en France est celle de l’ogive inverse :
C’est cette forme qui fera référence pour la suite du tuto!

Il est intéressant de noter que les blasons pour les femmes sont de formes ovale pour les dames et en losange pour les demoiselles!

II. Les divisions du blason


Le blason est découpé en neuf parties importantes : en gros le haut, le milieu et le bas, la droite (dextre) le centre et la gauche (senestre), le tout se lisant de gauche à droite, de haut en bas.

Pourquoi est ce que la dextre se retrouve à gauche et vice versa?
Tout simplement parce qu’à l’époque, c’est l’écuyer qui tenait l’écu. le chevalier voyait donc le bouclier de face, les côtés étaient alors inversés.
Houle, vous avez du mal? Imaginez que vous voyez un lion sur la gauche du bouclier. Lorsque vous portez le bouclier, le lion va se trouver sur votre droite : d'où un lion sur la dextre, même si on le voit à gauche!

On peut également remarquer que chaque zone décrite correspond à une partie du corps de l’écuyer qui tient le bouclier :
- la partie haute correspond à la tête : le chef
- le centre correspond au coeur : le coeur
- le bas : la pointe




III. Les émaux


Késaco? Pour ne pas faire simple, les couleurs utilisées pour remplir les écus étaient nommées les émaux, qui sont séparés en trois catégories :

--------------------------- Les métaux ---------------------------
L'or : de couleur jaune or jaune
L'argent : de couleur blanche argent blanche


--------------------------- Les couleurs ---------------------------
Les gueules : de couleur rouge gueule rouge
Le sinople : de couleur verte sinople vert
Le sable : de couleur noire sable noir
L'azur : de couleur bleue azur bleu

On pourra également trouver les termes d'orangé, de sanguine, de tanné, de pourpre... Ce sont des couleurs plus rares, surtout utilisées en Grande Bretagne.

--------------------------- Les fourrures ---------------------------

Ce sont des motifs particuliers, pas des teintes unies. Il existe :

L'hermine : de petites croix sable sur fond argent (ou croix noires sur fond blanc) ;
Le vair : des clochettes azur sur fond argent (ou clochettes bleues sur fond blanc).

On pourra également entendre parler de :

Contre hermine : croix argent sur fond sable
Contre vair : clochettes argent sur fond azur

Au Moyen-Age, l'écu devait avant tout être très visible et de loin. On choisissait donc de superposer des couleurs tranchant fortement l'une sur l'autre, afin de rendre le motif aisé à distinguer.

D'où LA règle d'or du blasonnement : on ne met jamais métal sur métal, ni couleur sur couleur.

Les fourrures sont une exception : on ne les emploie que pour le fond (appelé champ) du blason.

Mais au fil du temps, cette règle de visibilité a perdu de son sens... aussi a-t-on pu trouver au XVIIe siècle des blasons superposant couleur sur couleur ou métal sur métal. En outre, la superposition couleur/couleur et métal/métal est tolérée lorsqu'il s'agit de détail d'un dessin. Imaginez un blason ayant un fond azur, avec un coq or dessus. Le bec et la crête du coq seront de gueules, ça ne dérangera pas. Mais bon, ça, c'est un détail... littéralement.




IV. Les divisions


Lorsque le blason est constitué d’un seul fond, on le dit plain. Mais souvent, il sera découpé en plusieurs parties. Pour discerner les différentes façons de nommer ces parties, penchons nous un peu sur la composition d’un blason :

- Lorsqu’il est constitué de tissu, des bandes de surfaces égales sont disposées côte à côte, en patchwork, on obtient des partitions.

- Lorsque le tissu est renforcé par l’ajout d’étoffe, qui viennent se superposer aux bandes de bases, on parle alors de pièces honorables, qui peuvent être de surfaces différentes.

Pour une constitution plus traditionnelle (bois, cuir...), les pièces honorables sont des formes géométriques simples, constituées de lanières de cuir par exemple, qui servent également à renforcer l'écu, et qui pourront servir de base pour pouvoir être peintes par la suite.
(vous noterez que ce sont plus ou moins des suppositions, les renseignements trouvés sur ce sujet étaient plutôt vagues)

Pourquoi je parle de tissu et de bois d'ailleurs?
A la base, les boucliers étaient en bois ou en acier, et étaient portés par les écuyers. Cependant, les armoiries, et donc le blason, étaient également portées sur les bannières et les pennons (drapeaux triangulaires), qui eux étaient en tissus.




Les partitions


Les quatre partitions principales, nommées d’après les coups d’armes enseignés aux chevaliers sont les suivantes (vous vous souvenez : partitions = juxtaposition) :

On trouvera également une autre série de partitions, composées à partir de la superposition des premières :

Pour finir, bien que moins employées, on peut citer rapidement les partitions en tierce :

Spoiler:
 


Les rebattements


Ce sont des multiplications des partitions principales. Dans le cas du coupé on a par exemple :

Ce qui nous donne pour chaque partition :
- Coupé → Fascé → Burelé
- Partie → Palé → Vergetté
- Tranché → Bandé → Coticé en bandes
- Taillé → Barré→ Coticé en barre

Des combinaisons de ces rebattements peuvent donner naissance à des motifs plus compliqués, on pourra noter les deux suivants :
- Fascé + Palé → Echiqueté (cela fait un quadrillage d’échiquier)
- Tranché + Taillé → Losangé (cela fait un quadrillage en losange)

Les pièces honorables



On va commencer par les pièces de base, les combinaisons pouvant être nombreuses suivants l’épaisseur des pièces, leur nombre etc. (vous vous souvenez : pièces = superpositions).
Si on se préoccupe plus en détail du nombre et de l'épaisseur de ces pièces, on peut jeter un oeil à ce qui suit :

Spoiler:
 

J'ai le cerveau en feu... Comment fait on pour différencier une partition d'une pièce honorable?
Déjà, si vous avez suivi, la pièce honorable est un élément rajouté de forme géométrique, une bande de cuir, de tissu, qui avait en premier lieu comme fonction de consolider le blason.
Bien que normalement ces pièces obéissent à des lois qui déterminent leur épaisseur (par exemple la cotice représente 1/2 bande), l'important, c'est que ce soit joli! Contrairement aux partitions qui seront toujours de même taille, les pièces elles, pourront être différentes.

Ensuite, le contour de la pièce peut varier. Au lieu d'une simple ligne, on peut trouver des formes crénelées, dentelées, ondulées...

Dernier point : la terminaison. On peut trouver des flèches, des croix, des barres, bref toute une panoplie de terminaisons aux pièces, qui ne sont alors plus dites "honorables". Elles peuvent aussi être en "retrait", c'est à dire qu'elle seront plus petites et ne toucheront pas le bord de l'écu.

Fiouuuu!



Le fond c’est bon? Allez, on passe à la suite!

V. Le remplissage


C’est bien beau d’avoir des rayures colorées, mais vous aurez remarqué que bien souvent, elles sont accompagnées de motifs, aussi nommés meubles.
Dans le cas des petites figures géométriques, il est important de se référencer au lexique héraldique pour les nommer correctement.

Pour ce qui est des animaux, des plantes et des objets, mis à part du vocabulaire qui va préciser la position d'un animal par exemple, il n'y a pas d'obligation : en gros, on peut utiliser n'importe quel animal, plante ou objet, en conservant un style de dessin "héraldique" pour la forme.
Bien qu'il y ait eu une forte utilisation des lions et des fleurs de lys, l'évolution du monde, l'augmentation du nombre de blasons, a entraîné une évolution dans le choix des meubles. Pas d'inquiétudes donc si vous placez un ordinateur au beau milieu de votre blason.
Ca sera un blason futuriste disons, mais en soi rien ne l'interdit Wink

Les petits motifs géométriques


Ce sont des figures simples, qu’on retrouve seules ou bien par groupe de deux, trois etc.
Lorsque le fond du blason est entièrement rempli de ces figures, on parle alors de semé : semé de triangles; semé de carreaux…

les Animaux



Je suis sure que ceux là vous les attendiez avec impatience!

On retrouve dans les blasons de nombreux animaux : lion, ours, panthère, aigle, coq, dragon, loup, sanglier, cerf, cheval, brochet, serpent, griffon…regroupant aussi bien mammifères que poissons, oiseaux, insectes et créatures imaginaires.
Ce sont les premiers meubles à avoir été utilisés, et ils n’étaient que peu nombreux, le lion, l’aigle, la panthère, le léopard (qui est d'ailleurs un lion vu de face...) étant parmi les plus employés.
Toutefois, la liste s’est allongée au fil du temps, et si vous avez besoin de sortir des sentiers battus pour vos propres besoins, vous n’êtes pas limités!

Ils peuvent être représentés dans certaines positions: couché, au repos, assis, rampant, passant… la difficulté étant que suivant l’animal, le terme utilisé pour lire le blason ne sera pas nécessairement identique. Je n’en dirais pas plus, mais sachez que pour nommer correctement un blason, il faudrait savoir reconnaître toutes ces positions.

Pour vous guider dans vos éventuels choix, vous pouvez associer chaque animal à une signification ou symbolique. (ceci est une liste qui bien sûr peut être complétée ou être légèrement différente suivant les résultats de vos propres recherches) :
Spoiler:
 


Plantes


Tout comme les animaux, on peut retrouver des représentations de plantes, sous forme de symboles, comme le lys, le trèfle, les roses… Ces symboles sont toutefois moins courants sur les blasons.

Vous pourrez là aussi vous aider de la symbolique des fleurs et des plantes pour vous aider à choisir :
Spoiler:
 

Les objets


En plus des animaux et des fleurs, on peut également trouver toutes sortes d’objets. Tout comme les plantes, ces symboles étaient peu utilisés au Moyen-âge, bien qu’ils se soient développés par la suite.
Spoiler:
 


Vous êtes toujours là? Parfait, on arrive au bout Wink


VI. Les brisures


Maintenant que vous avez tous les éléments pour remplir un blason, il y a encore des petits trucs à savoir, notamment le port du blason originel. Celui-ci ne peut être porté que par le chef de famille. Les autres membres devront apporter des modifications pour se différencier : ces différences sont nommées brisures, et peuvent être de différentes natures.

Si le blason original d’un père est par exemple d’or avec un lion de sable (soit un fond jaune avec un lion noir), le fils pourra avoir :

- une brisure par changement d’émaux : un blason argent avec un lion sable, ou bien un blason d’or avec un lion de gueule (lion noir sur fond argent ou lion rouge sur fond or)

- une brisure par semé ou par partition : on va ajouter dans le fond un “semé”, c’est à dire remplir le fond de petites figures géométriques, ou bien diviser le fond en partitions.

- une brisure par modification de forme (ou ajout) : par exemple, le fils va ajouter une étoile ou un triangle au blason, s’il a un frère, celui ci rajoutera une étoile supplémentaire, ou bien la transformera par un croissant etc.

VII. Comment créer son blason?


Si vous avez bien tout lu jusque là, cela devrait être plutôt facile Wink

- Avant tout, il vous faut choisir une forme. Cela peut être celle dont je me suis servi pour le tuto, mais il y en a d'autres, à vous de voir!

- Se rappeler de la règle essentielle : pas de métal sur du métal, pas de couleur sur une couleur!

- Choisir ses partitions en fonction de ce qu'on veut mettre dessus. Vous êtes libre!

- Choisir ses pièces honorables : là aussi, pas d'obligations.

- Choisir ses meubles : pas d'obligations non plus, vous pouvez mettre quelque chose que vous aimez, ou bien qui colle au contexte de votre forum, quelque chose qui a sa signification selon votre propre vécu, ou bien vous servir des significations symboliques, comme celles que j'ai indiqué dans ce tuto.

Il peut être intéressant de savoir comment associer des blasons, par exemple imaginez que vous avez le blason côté père, et celui côté mère.



Alors vous avez des idées?

Je vous présente le mien :

Spoiler:
 

Comment lire son blason?


Maintenant que vous savez tout ça, si on passait à la lecture?

C'est simple, vous partez du coin en haut à gauche, et vous descendez... N'oubliez pas de bien vous servir des termes héraldiques!

Voici quelques blasons pour vous entrainer :

Ecu de Jean 1er, duc de Bretagne 1256:
Echiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules et au franc-quartier d'hermine.







Charles V d'Anjou 1436-1481:
Ecartelé en I et IV tiercé en pal en 1 fascé de gueules et d'argent, en 2 d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, en 3 d'argent à la croix potencée d'or et en II et III d'azur semé de lys d'or et à la bordure de gueules ; sur le tout d'or aux quatre pals de gueules.

Ca laisse rêveur? Vous pouvez voir de nouveaux termes dont je n'ai pas parlé (le sujet est vaste!):

On va traduire :

Ecartelé : coupé en quatre
en I et IV : on annonce les parties que l'on va décrire
tiercé en pal : les parties I et IV sont partitionnées en trois verticalement
en 1 : première partie du tiercé
fascé de gueule et d'argent : alternance de parties rouge et blanche sur la zone 1
en 2 d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueule : deuxième partie du tiercé, de fond bleu rempli de lys jaune, le lambel désigne le motif en haut, qui est rouge.
en 3 d'argent à la croix potencée d'or : troisième partie du tiercé, de fond blanc, avec une croix jaune. la croix potencée montre les petites barres horizontales au bout des branches de la croix (prenez une loupe!). Cela aurait pu être une croix fléchée : qui se termine en flèche etc.
en II et III : on passe aux parties suivantes
d'azur semé de lys d'or et à la bordure de gueules : les parties annoncées sont bleues avec des lys jaune et une bordure rouge
Sur le tout : pour désigner l'écusson au centre
d'or au 4 pals de gueules : fond jaune avec bandes horizontales rouges.





Lot et Garonne:
De gueules au léopard d'or, armé et lampassé d'azur, accompagné de deux burelles ondées d'argent, l'une en chef et l'autre en pointe.

Vous noterez que je fais exprès de vous montrer des blasons avec des éléments dont je n'ai pas parlé Wink

On traduit :

De gueules au léopard d'or : rouge avec un léopard jaune
armé et lampassé d'azur : on rentre dans le détail pour donner la couleur des ses griffes (denté) et de sa langue (lampassé) qui sont bleus
accompagné de deux burelles ondées d'argent : les burelles sont les lignes fines horizontales. Ondées signifie qu'elles sont ondulées, argent pour le blanc
l'une en chef et l'autre en pointe : on donne la position des burelles





???? et ce truc là?
Coupé, au 1 sinople semé d'écrous d'or, au 2 sinople, au pal de sable brochant sur la partition, un monstrohusaure d'or brochant sur le tout.

Bon c'est de l'a peu près, c'est un blason non traditionnel : déjà, il n'est pas très équilibré avec son semé d'écrous sur une seule partie, ensuite ça n'a pas l'air d'être trop courant de mettre un animal par dessus une pièce honorable...
Ceci dit pour les profanes, ça marche cheers



Je vous invite à rechercher des blasons sur le net avec leur lecture, c'est intéressant et bien plus facile pour comprendre!

VIII. Adieux preux chevaliers


Toutes les bonnes choses ont une fin!

J'espère que le tutoriel vous aura appris des choses. N'oubliez pas que le monde héraldique et du blasonnement est très complet, j'ai défriché le sujet, néanmoins si vous voulez être le plus précis possible dans les termes, n'hésitez pas à faire quelques recherches supplémentaires!
Sources utilisées et intéressantes :
http://leherautdarmes.chez.com/blason.html
http://science-heraldique.com/index.html
http://blasons.free.fr/heraldique/heraldique.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_des_Cap%C3%A9tiens (très bien pour la lecture des blasons!)


Vous rencontrez un souci avec ce tutoriel ? Venez poser votre question [ici].

Idea N'oubliez pas de lire et de suivre les [règles de la section].

Je soussignée, Sythe, accepte qu'un directeur reposte le tutoriel "titre" tel que je l'ai rédigé.
Revenir en haut Aller en bas
Entrez dans l'ère des chevaliers : Le Blasonnement
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SATIN DIARY : entrez dans le monde de Qwenty et Try Again (Site)
» Madelle - Entrez dans un monde où la magie se nomme Vérité (1 an)
» Liens inactifs dans Outlook Express
» [Résolu] Affichage images dans un mail
» compteur php dans page générée par e-anim
Réponse rapide

School of Progress :: La bibliothèque :: Tutoriels :: RPG+